Je vous propose d’en savoir plus sur le billet de blog de Google du 9 juillet 2020. Il s’agit du déploiement de la solution Swirl, précédemment en version bêta.

L’utilité de Swirl pour les usagers

En fait, le format Swirl autorise une interaction via une référence. Ainsi, le produit peut pivoter, s’agrandir.

De plus, l’annonceur peut inclure des informations au niveau de la modélisation du produit. Le but est d’offrir un format interactif et immersif autour d’un produit.

Cela permet d’attirer les consommateurs.

Les images statiques mis en avant

La disponibilité du format concerne Display & Video 360. Afin de générer une publicité Swirl, l’annonceur doit effectuer le téléchargement des éléments prédéfinis sur Google Web Designer.

Ensuite, il choisit les modèles 3D. La modification est possible ainsi que le paramétrage du modèle en H.D.

Puis, l’insertion est promise sur la plateforme Poly 3D. Poly 3D est une plateforme de création consacrée exclusivement à la 3D.

Les marques qui ont expérimenté Swirl

Il faut inclure Nissan dans la campagne du SUV Qashaqai. Adidas Latin America l’a testé pour la sneaker Ultra Boost 2019.

Cela a permis aux consommateurs de visualiser le modèle, sans besoin de se déplacer. Quant à Purina One, elle a initié un modèle de chien en 3D.

Guerlain a diffusé des bannières 3D pour la gamme Aqua Allegori. En fait, Swirl apporte une réponse à la crise sanitaire face à la fermeture puis la baisse de fréquentation des commerces physiques.

Pour sa part, Shopify a mis en avant la visualisation des références à l’échelle 1 : 1. Ainsi, l’utilisateur peut interagir à la main afin de modifier les couleurs, les textures et les tailles.

Pour sa part, Apple opte pour la visualisation des produits en réalité augmentée, notamment sur Quick Look. De ce fait, un développeur externe peut apporter un bouton d’achat.

Les challenges de Swirl dans le marketing digital

Face aux tendances du marché, Swirl suscite l’interaction, permet d’entrer en conversation avec l’utilisateur. La communication gagne en originalité et fournit une ou des réponses aux attentes.

L’exposition n’est plus imposée. Elle est plus ludique et c’est le client qui fixe son choix.

Pour rendre les produits accessibles à un large public, Swirl de Google résout les soucis de scalabilité. De plus, il sera possible d’évaluer l’impact sur l’intérêt et l’engagement envers la marque.

Le format Swirl se différencie par son côté immersif afin de fournir une animation attractive. Plus d’innovations sont présentes ici.

Crédit Photo : adweek.com & digitalinformationworld.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *