Aujourd’hui, je vais vous parler d’une œuvre de génie d’un étudiant du Massaschusetts Institute of Technology ou MIT. Il a trouvé un moyen de communication sans voix à l’aide d’un casque qui s’appelle AlterEgo. Ce dernier est un casque intelligent qui pourra lire les pensées de ceux qui le portent. L’étude sur la subvocalisation est la principale base de ce casque. C’est le fruit de la recherche approfondie et la preuve de l’évolution inouïe de la technologie.

Comment ce casque fonctionne-t-il ?

Le cerveau est le centre de commande et de mouvement du corps humain. Il envoie des signaux vers les muscles et ces derniers créent les mouvements selon les ordres qu’ils reçoivent. Des mouvements sont créés par exemple sur le visage lorsqu’on lit un livre silencieusement ou on pense à autre chose. C’est à ce moment-là que le casque AlterEgo, muni d’un assistant intelligent tel que Google Assistant, met en œuvre son travail.

Accroché à l’oreille et allongeant le bord du visage jusqu’à la mâchoire, il capte les moindres mouvements pour ensuite, les traduire en son. AlterEgo décrit la pensée à l’aide des composants qui sont capables de lire les petits signaux envoyés par le cerveau sur le visage. Il peut se connecter sur des appareils électroniques comme un box TV ou un Google Home, pour émettre le message de la pensée.

Pourquoi utiliser AlterEgo ?

L’AlterEgo est conçu pour faciliter la communication sans prononcer le moindre mot ni faire des mouvements. Il devra être utile dans certains endroits où le silence absolu est nécessaire. Selon les créateurs, l’utilisation de téléphone est encore indispensable et on ne peut pas s’en débarrasser.

Mais le fait de manipuler le téléphone pour divers utilités, est encore embarrassant à un certain moment. Cela par exemple détourne involontairement l’attention des personnes qui sont en pleine réunion ou conversation et perturbe leur concentration. Dans les lieux très bruyants comme les usines ou les pistes d’atterrissage, AlterEgo est très pratique pour commander un ordinateur.

Plusieurs améliorations sont encore à prévoir

Pour l’instant, le niveau d’efficacité de l’appareil est à 92%, d’après les tests effectués sur une dizaine de personnes. Certes, c’est déjà une grande évolution, mais il a encore besoin d’une évaluation pour être performant sur différents utilisateurs. Arnav Kapur, chef du projet, a indiqué que de nouvelles améliorations seront à étudier au fil du temps.

Si le casque AlterEgo continue sa progression, ce sera peut-être une occasion de pouvoir discuter au téléphone silencieusement. Ce sera aussi un jour, un moyen de donner la parole aux personnes muettes.

Crédit Photo : 01net.com

Diplomé de faculté de droit, je suis revenu à mes premiers amours, la communication et le marketing. Je m’efforce d’apporter un peu de clarté dans ce monde aux idées et concepts si vastes que même moi ça me file un sacré mal de crâne !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *