Je vous présente le nouveau challenge de Google pour ouvrir la voie à la technologie e-learning, en matière de travaux pratiques. Il s’agit de travaux pratiques en laboratoire.

En effet, cette discipline requiert des locaux et un équipement dédié. Cette condition est nécessaire afin que les étudiants puissent profiter pleinement des bénéfices de ce type de formation spécifique pour leur cursus.

Des travaux pratiques initiés par Google et Labster

En effet, Google continue d’œuvrer sans relâche pour améliorer l’éducation grâce à la réalité virtuelle. Pour l’instant, l’e-learning n’autorise pas l’accès aux travaux pratiques.

Néanmoins, Google et Labster veulent changer la donne avec l’apport de la réalité virtuelle. L’expérimentation de cette solution va se dérouler dès cet automne à l’Université d’Etat de l’Arizona.

Par la suite, de nombreuses universités veulent suivre son exemple. Pour mieux comprendre l’enjeu de Google et Labster, il est préférable de consulter cet article.

Les travaux pratiques en cours chez Google

Récemment, Google a produit une offre dite « d’excursion virtuelle » à destination des salles de classe. Ce dispositif se nomme Google Expéditions.

L’association avec Labster a permis la génération d’une application pour la plateforme Daydream qui a pour appellation Labster VR. Quant à Labster, c’est une firme américaine qui opère dans la simulation de travaux pratiques en laboratoire pou les universités.

En savoir plus sur Labster VR

Le développement de Labster VR est possible grâce à une collaboration avec l’ASU ou l’Université d’Etat de l’Arizona. De plus, cette collaboration a permis la validation des contenus des expériences et l’efficacité de l’apprentissage.

Par ailleurs, 30 simulations VR ont trait à la biologie cellulaire et moléculaire ainsi qu’à l’écologie et la psychologie animale.

Les travaux pratiques possibles grâce au e-learning

Ces travaux pratiques vont concerner des taches multiples tels le séquençage d’ADN voire l’exploration de micro-organismes via un microscope. En outre, les possibilités ouvrent la voie à la reconnaissance d’une exoplanète ou les travaux sur des morceaux d’ADN de type moléculaire.

De plus, l’environnement virtuel autorise le retour en arrière et l’obtention de résultat d’analyse en temps réel. A la fin de l’exercice, les étudiants reçoivent un commentaire éducatif tout en restant dans l’expérience.

Petit rappel sur la méthode e-learning

L’e-learning est apprécié essentiellement pour sa flexibilité et les modes d’apprentissage. Ils sont notamment visuels et auditifs pour une meilleure assimilation.

Par ailleurs, l’e-learning promeut l’autonomie, l’individualisation et la personnalisation d’une formation. Pour obtenir de plus amples informations, compulsez ce sujet.

 

Crédit Photo : onblastblog.com & 3playmedia.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *