Face aux multiples compétitions sportives qui ont lieu cet été, je vous propose d’en savoir plus sur la combinaison des performances et l’apport des datas dans le secteur.

Les multiples applications de la data pour le sport

Plusieurs points peuvent être traités. Cela concerne notamment l’analyse de performance, la prévention de la blessure, l’élaboration d’une stratégie ainsi que le repérage de talents.

La grande majorité des disciplines est touchée. On peut retenir le tennis, le football, le Formule 1. En fait, l’analyse des datas permet d’améliorer la condition physique, de performer les entraînements et de gagner en expérience supporter.

Pour en apprendre davantage, consultez ce sujet.

L’analyse de la performance en question

En fait, cela consiste à récupérer les datas des dernières compétitions afin de sortir un modèle incluant de nombreux critères physiques. L’enjeu revient à mettre de côté les points forts ainsi que les lacunes afin de les rectifier.

Le recueil des données est effectué au cours des sessions d’entraînement. Hormis l’analyse prédictive, les datas autorisent aussi la personnalisation des entraînements. Ainsi, les datas permettent aux athlètes de gagner des secondes en plus.

La prévention des blessures

La visualisation des données intuitives du sportif professionnel met en avant les mauvais réflexes. Au rugby, un GPS permet de saisir d’avance l’instant où le pratiquant va se blesser.

De fait, les datas permettent de proscrire les performances trop fluctuantes. Par ailleurs, la Sport Tech peut influer sur la gestion des blessures.

En outre, l’intelligence artificielle va servir bientôt pour la prévention de l’apparition des différentes pathologies.

La stratégie spécifique à l’aide des datas

Pour cette fois, les datas contribuent à influencer la pratique d’un sport. Cela passe par un état des lieux de la discipline.

Ce procédé mise sur les points reçus par les joueurs et les erreurs de défense. Cela ouvre la voie à l’intérêt d’un recrutement ou l’adaptation de la position d’un sportif de haut niveau.

Une aide à la décision pour le recrutement de talents

Cette méthode porte sur une analyse des datas des compétitions des 2 décennies précédentes. Un modèle mathématique permet le suivi de l’évolution afin de confirmer l’avis d’un dénicheur de talents.

Pour prolonger l’expérience supporter, les datas mettent en avant la visualisation des accélérateurs et des freinages des pilotes. Il est également possible de faire la comparaison des trajectoires.

On peut même proposer des goodies personnalisés via le programme. Retrouvez plus d’actus en vous rendant ici.

Crédit Photo : wall-street.com & linkedin.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *