Je vous propose un outil intéressant pour trouver l’avocat correspondant à son problème juridique. Il s’agit d’Avostart qui remonte en 2018.

L’objectif de la création d’Avostart

Le droit est une discipline complexe qui requiert parfois les services d’un avocat. Or, chercher un avocat n’est pas toujours évident.

En effet, cela revient à dénicher l’interlocuteur idéal face à un problème juridique parfois spécifique. Depuis l’année 2018, la start-up Avostart permet aux justiciables de mettre en avant leur souci juridique via un langage naturel sans fioritures, ni termes spécialisés pour trouver leur attente juridique.

Pour découvrir les essentiels sur Avostart, cliquez sur cette adresse.

Un bref aperçu de la solution Avostart

Avostart fonctionne telle une plateforme en ligne. Sur la plateforme, l’utilisateur relate en des termes simples le souci juridique en 400 caractères maximum.

Une intelligence artificielle analyse la description et propose sous 24 heures des coordonnées d’avocats susceptibles de répondre à la problématique. Pour le client, la technologie œuvre sur des termes spécifiques comme les mots divorce, famille, dettes, contrats, etc.

Pour un meilleur filtrage des réponses, des profils anonymes sont générés selon l’évaluation du budget ainsi que la localisation du client.

Les autres apports de l’outil Avostart

Pour l’avocat, il réceptionne des requêtes correspondant à ses capacités. Ainsi, il n’est pas dérangé par des conseils souvent gratuits qui ne sont pas adaptés à ses domaines de compétence.

Quand le client et l’avocat bénéficient d’une mise en relation, le problème juridique peut profiter d’un traitement via un appel de 20 minutes pour un tarif d’une trentaine d’euros. La poursuite des démarches est facultative.

Un accès plus évident face au droit

La progression du digital est disponible avec Avostart. Actuellement, le jeune pousse dispose de 55 000 avocats en référence et s’occupe d’environ 250 demandes au quotidien.

Avostart souhaite apporter davantage sa pierre à l’édifice pour la traduction de requêtes encore plus complexes. Avostart se penche également sur le développement de dispositifs de reconnaissance vocale.

Les équipes de la start-up figurent dans le programme Facebook de Station F. Par ailleurs, la legaltech Avostart propose également la prise en charge d’un des 6 juristes de la start-up pour être guidé vers le professionnel le plus adéquat.

Pour les honoraires, ils sont bien visibles sur le site et le suivi de qualité est effectué par les clients. Si le client n’est pas satisfait des conseils, il peut être remboursé et orienté vers un autre avocat.

Pour en apprendre plus, consultez cet article.

Crédit Photo : lefigaro.fr & business.lesechos.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *