Alan vient d’opérer une levée de fonds de 50 millions d’euros. Je vous propose d’en savoir plus sur cette jeune pousse française qui œuvre dans l’assurtech.

A propos de la levée de fonds d’Alan

Cette initiative revient à la société d’Investissement Temasek qui a fait le tour de table. D’autres investisseurs historiques tels qu’Index Ventures sont présents

La start-up a déjà effectuée une levée de fonds totalisant 125 millions d’euros. Sa fondation remonte en 2016.

L’expansion ciblée de la start-up Alan

Disposant d’un agrément dédié à l’assurance, Alan dispose d’une offre complémentaire santé 100 % en ligne pour les entreprises. La clientèle cible inclut les indépendants, les PME ainsi que les entreprises de taille intermédiaire.

La couverture actuelle est de 76 000 membres. Par ailleurs, l’assurtech dispose d’une offre de prévoyance.  Grâce à l’actuelle levée de fonds, l’expansion géographique a permis l’ouverture de bureaux en Espagne et en Belgique.

L’objectif concerne l’implantation dans la majorité des pays européens d’ici 5 ans.

La mise à l’épreuve durant la pandémie

En parallèle, le développement de l’offre de services concerne les entreprises et les particuliers. Au niveau des entreprises, l’aide de l’assurtech va porter sur les thématiques de la santé et du bien-être.

Durant la pandémie du Coronavirus, Alan veut procurer aux services des Ressources Humaines plusieurs opportunités. Cela porte sur des informations pertinentes, un détecteur de symptômes, des outils dédiés à la gestion du stress, de la télémédecine, etc.

Du fait de cette pandémie, la transition digitale sera beaucoup plus accélérée qu’auparavant. En effet, le système de santé va engendrer davantage d’attentes et de demandes.

Le parcours de soins gagnera en fluidité. Pour les particuliers, Alan envisage d’être l’application phare de santé de ses allocataires.

L’accès aux professionnels de santé sera facilité. Des conseils sur mesure seront dispensés avec des détails en termes de parcours de soin.

La dernière avancée de la start-up

Dernièrement, Alan a initié l’opération Coup de Pouce. Il s’agit d’un programme qui regroupe les informations les plus récentes sur la pandémie.

L’accès est disponible pour un détecteur de symptômes personnalisé, une solution de télémédecine gratuite avec le partenaire Livi. Cela inclut également la fourniture de programmes de méditation et de yoga.

La start-up s’appuie sur la nouvelle technologie pour mettre en avant  des innovations dans le domaine de l’assurance avec des produits plus adaptés aux circonstances.

Un assurtech promet de transformer les comportements des acteurs du domaine. Cela passe par un nouveau modèle économique et des processus novateurs.

Crédit Photo : argusdelassurance.com & inkedin.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *