Le jeudi 7 mai dernier, Carlili a levé 2 millions d’euros pour l’expansion de son offre de location de véhicules dans l’hexagone. Je vous propose plus d’infos concernant l’initiative de cette jeune pousse.

A propos de la levée de fonds de Carlili

Spécialisé dans la location de voitures, Carlili a initié un tour de table au niveau de la Banque des Territoires ou Caisse des Dépôts ainsi que le fonds Parthal.  Oeuvrant dans le domaine de la mobilité, la start-up souhaite étendre son offre à travers 6 villes de France, sur une période de 18 mois.

A l’heure actuelle, Carlili exerce sur Paris et Lyon pour la courte durée de location ainsi qu’auprès des grandes couronnes de ces agglomérations. A partir d’avril 2019, Carlili a proposé une offre composée de formules d’abonnement mensuel qui porte l’appellation de Carlili Max.

Cette offre concerne 7 villes, comme Nantes, Bordeaux, Aix / Marseille, Toulouse, Metz, Lille et Rouen.

Les autres infos sur Carlili

Grâce à la levée de fonds, Carlili envisage de mettre en avant une offre mensuelle de location de véhicule électrique. En outre, un véhicule thermique peut être utilisé pour des parcours beaucoup plus longs.

Le positionnement premium de Carlili porte sur le service de livraison et de récupération du véhicule, à l’endroit indiqué par le locataire de voiture. La mixité des offres est composée soit d’une location courte durée ou par l’abonnement mensuel.

La concurrence historique de Carlili

Le secteur de la location de voiture intègre des leaders comme Ada ou Europcar Mobility. Les start-up incluent Getaround de Drivy qui œuvre sur la location entre particuliers ainsi que Viruto.

Pour leur part, les conducteurs automobiles proposent des services de mobilité, à l’instar de Zity de Renault, ou PSA avec Free2Move. Pour autant, Carlili suit la tendance avec l’offre mixte et son idée de carsitter qui créée la différence.

Le parcours de Carlili

Fondée en 2015, l’enseigne dispose de 15 000 clients actifs. Carlili mise la flexibilité et le gain de temps notamment pour les touristes et les gens pressés.

Le cœur de cible de la start-up concerne les urbains sans véhicule personnel, ou ceux qui souhaitent aborder des nouveaux besoins. L’élément qui différencie Carlili est la combinaison de location entre particuliers avec la sécurité et le service inclus.

L’usage est privilégié par rapport à la propriété. De plus, la responsabilité environnementale de Carlili repose sur l’utilisation des flottes déjà présentes.

Cela passe par les taxis, les VTC, les distributeurs automobiles. L’objectif consiste à mettre en avant des offres à la fois compétitives, avec une forte valeur ajoutée et fiable.

La relation humaine n’est pas en reste.

Crédit Photo : twitter.com & detours.canal.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *