En tant qu’entrepreneur, vous avez besoin d’une vitrine sur internet pour vous faire connaître, gagner en visibilité et attirer de potentiels clients.

Grâce aux outils de CMS, vous aurez la possibilité de créer votre site web vous-même. De plus, la création d’un site internet n’est pas aussi compliquée et onéreuse contrairement à certaines idées reçues sur le sujet.

Dans cet article, vous trouverez donc 3 étapes nécessaires pour créer votre site web professionnel.

Fixer l’objectif principal de son site web

Pour donner un sens à votre site, vous devez définir l’objectif que vous souhaitez atteindre avec votre idée de business en ligne, dont voici quelques exemples :

  • un site e-commerce pour vendre vos produits ;
  • proposer vos services ;
  • agrandir votre notoriété ;
  • mettre en relation comme une plateforme de recrutement ou de freelances ;
  • générer des prospects et créer des contacts.

Cette étape vous permettra de gagner du temps, car selon l’objectif fixé, la création de votre site web requiert des niveaux de compétences variables.

Par exemple, si vous envisagez de prendre des paiements sur votre site, sa création nécessitera des configurations complémentaires, voire plus complexes. Dans le cas où vous n’avez pas les connaissances techniques adéquates, vous pouvez toujours faire appel à un prestataire. Il y a par exemple des agences expertes en création de sites à Madagascar.

Trouver son nom de domaine

Le nom de domaine sert à identifier et à accéder à votre site internet. C’est en réalité l’URL de votre site web et elle vous coûtera en moyenne 15 € par an, mais certains noms de domaine se revendent à des prix d’or sur le marché.

En plus d’être l’élément principal que vous partagerez avec votre audience, il reflète également l’image de votre marque et doit être mémorisable. Pour cela, un bon nom de domaine doit avoir les caractéristiques suivantes :

  • inclure le nom de votre entreprise ;
  • être unique pour ne pas être confondu avec un autre ;
  • être facile à taper ;
  • être court pour être mémorable ;
  • si possible, sans acronymes, abréviations et chiffres ;
  • facultatif : inclure un mot clé représentatif de votre activité.

De plus, votre nom de domaine pourra être utilisé pour créer votre adresse mail professionnelle. Parce qu’une adresse Gmail ou Yahoo ne donnera pas une image très professionnelle à votre entreprise.

Choisir son hébergement web

Pour que votre site professionnel fonctionne, vous devez l’héberger sur la toile afin que les pages de votre site soient accessibles en ligne. Un hébergeur est une sorte d’hôte qui regroupe toutes données que vous stockez sur le web.

Il est important de bien le choisir, car un mauvais hébergeur est synonyme de site fréquemment inaccessible et de pannes intempestives.

Pour vous donner un aperçu, voici 4 types d’hébergement :

  • les serveurs gratuits : ils sont proposés par les sites de création de sites web.
  • les serveurs mutualisés : ils sont à partager avec d’autres sites. Leurs offres payantes sont les moins chères et les plus limitées.
  • les serveurs virtuels : vous partagez aussi l’espace avec d’autres sites, mais vous pourrez accueillir plus de visiteurs et vous aurez la main sur la configuration ainsi que les modules de votre serveur virtuel.
  • les serveurs dédiés : vous avez votre propre serveur et il est idéal pour les sites à fort trafic. Vous êtes entièrement libre de le configurer et de gérer sa maintenance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.