Je vous propose plus de détails concernant l’interface neuronale non invasive de la jeune pousse française NextMind. La démocratisation des interfaces neuronales demeure l’objectif de la start-up.

Les composantes de Devkit

Le kit de développement comprend un bandeau à passer autour de la tête. Côté arrière, un EEG ou Electroencéphalographe se charge de la mesure de l’activité électrique du cerveau.

Le capteur, dépourvu de gel, intègre 8 électrodes qui passent sous les cheveux pour optimiser le signal. Le signal est adressé à un ordinateur via Bluetooth.

Ce dernier traite avec des algorithmes de machine learning. Le moteur d’inférence permet le décodage des signaux du cortex visuel en temps réel et un plugin Unity.

Les améliorations apportées par NextMind

Après plusieurs essais, NextMind a pu sensiblement améliorer les modèles de machine learning. La mise à jour cible la rapidité et la précision.

La démarche de calibration sera mise de côté dans plusieurs mois. Des tutoriaux sont présents ainsi que 5 applications de démonstrations.

Les compatibilités possibles

Selon NextMind, la compatibilité est possible sous Windows 10 et MacOS. Il faut inclure les casques de réalité virtuelle de la maison Oculus, de l’enseigne HTC Vive ainsi que les casques de réalité virtuelle Microsoft Hololens.

Le contrôle de la Smart Home figure également parmi les compatibilités.

La réalisation d’une action avec l’interface

Les démonstrations ont eu lieu sur le stand de NextMind au cours du CES 2020. La première démo revient à changer une couleur procurée par une lampe.

L’utilisateur se concentre sur des motifs de couleurs placés au milieu de 3 cubes. La  deuxième démo consiste en une série de 3 applications.

Le but est de se concentrer sur un motif donné pour provoquer une action. Il s’agit de chiffres à introduire sur un pavé numérique afin de former un code PIN vers une interface TV.

Cela permet de modifier la chaîne, le volume du son. De petits jeux sont présents. Une version de Duck Hunt demande à éliminer un canard en se concentrant.

Par ailleurs, un jeu de plateforme contrôlé à la manette autorise plusieurs actions comme le déplacement d’un bloc. Enfin, la troisième démo demande une concentration sur un motif pour se téléporter ou éliminer un adversaire.

Le mode opératoire du système

Il repose uniquement sur l’activité cérébrale. NextMind ne recourt pas à l’eye tracking ou système de suivi des yeux afin de gagner en précision. Devkit se centre exclusivement sur l’attention portée à un élément.

En fait, la dextérité mentale s’améliore avec la pratique. Retrouvez d’autres technologies ici.

Crédit Photo : usine-digitale.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.