Je vais traiter d’une jeune pousse qui opère dans le développement d’un logiciel de téléphonie dans le cloud. Une récente annonce cible la dimension internationale à plus grande échelle.

Un statut enviable

Grâce à cette levée de fonds de 120 millions de dollars, Aircall a œuvré avec plusieurs partenaires. En effet, cette opération revient à Goldman Sachs Assets Management Growth Equity.

Il faut aussi retenir les investisseurs historiques via DTCP, eFounders, Draper Esprit. Il ne faut pas oublier Adams Street Partners, Next World Capital et Gala Capital Partners.

L’ADN d’Aircall

Le logiciel de téléphonie d’Aircall est intégrable à l’ensemble des outils métiers requis par les entreprises. Ainsi, le poste fixe n’est plus indispensable.

En effet, la réalisation des appels est effectuée à partir d’un ordinateur ou d’un Smartphone via l’installation d’une application. Les informations ciblées remontent en direct à l’instar des fiches clients.

De plus, la totalité des appels sont enregistrés. Le but est d’améliorer la productivité avec la multiplication du nombre d’appels réalisés.

Les avancées technologiques en question

Depuis sa création en 2014, Aircall est un pionnier dans son cœur de métier. L’avance repose sur le logiciel plutôt que sur le service de télécommunication.

Cette stratégie vise une dimension internationale. Aircall peut afficher le statut de licorne. Il est basé à New York.

85 % du chiffre d’affaires est réalisé à l’international. Le marché principal d’Aircall est centré sur les Etats-Unis avec plus de 30 % du chiffre d’affaires.

Les attentes des entreprises

Lors de la crise sanitaire du Covid-19, la croissance est devenue fulgurante. En effet, les entreprises ont ressenti le besoin de disposer d’outils intégrés sans dégradation du service client.

En contrepartie, les clients du secteur tourisme ont réduit leurs dépenses. Actuellement, Aircall peut réaliser plusieurs millions de dollars de chiffre d’affaires mensuels.

Les ambitions d’Aircall dans le futur

La levée de fonds sert d’accélérateur pour l’expansion à l’internationale et le développement de produit. Un recrutement futur cible 250 collaborateurs pour atteindre 600 à la fin 2021.

L’objectif est de parvenir à 1 500 en 2024. Pour le développement produit, la vidéo est retenue.

Aircall veut mettre en route une solution productive intégrée aux outils métiers. Le prospect peut faire appel à sa camera perso dans ce cas.

L’entrée en bourse au Nasdaq

Dans le futur, la licorne souhaite faire une entrée en bourse au Nasdaq. Percer le marché américain est plus facile pour un concepteur dédié ou logiciel.

En effet, l’Europe accuse un retard important au niveau des liquidités fournies aux jeunes pousses. Découvrez d’autres actus ici.   

Crédit Photo : axisconsulting.io & youtube.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.