Présent sur le marché depuis quatre ans, la plateforme Klassroom connait un franc succès lors des divers confinements. Je vous présente cette jeune pousse de 15 salariés.

Les chalenges de Klassroom

Klassroom est parti d’une idée simple. Un parent divorcé qui ne parvient pas à faire le suivi scolaire de son enfant est devenu le moteur de création de la plateforme.

 Deux inventeurs de génie à travers Frank-David Cohen et Damien Rottemberg lancent une solution de communication entre enseignants et parents d’élèves. Les classes concernées portent sur la maternelle au primaire.

La plateforme renseigne les parents sur les activités de leur enfant en classe.

L’idée de départ

Il s’agit d’une plateforme simple à prendre en main. Inclusive, elle est capable de traduire les messages des enseignants dans plus de cent langues différentes.

Le but est de communiquer avec les parents, sans critère d’origine ou de milieu social. La plateforme prend son inspiration via les codes des réseaux sociaux et autres applications comme Facebook, WhatsApp.

Le carnet de liaison version digital

De façon gratuite, l’enseignante procède à l’inscription et la création d’une classe sur l’application. Cette dernière existe également en version web.

Puis, l’enseignant transfère les identifiants aux parents d’élèves. Cela leur permet de participer à la classe virtuelle.

Les parents accèdent au fil d’actualité de la classe. Ils ont aussi droit au téléchargement de documents, à des réunions programmées, aux devoirs.

En outre, le contact direct avec l’enseignant permet de bénéficier de rendez-vous, de prévenir de toute absence voire de poser une simple question. Il s’agit d’une sorte de carnet de liaison, de cahier de texte ou de cahier de vie pour la classe maternelle.

A propos des options payantes

Il s’agit d’options qui ne sont pas considérées comme essentielles à la réussite scolaire. Il s’agit plutôt de télécharger des photos partagées par le professeur au cours d’une année scolaire.

L’enjeu est de constituer un livre photo. Les échanges avec les parents sont possibles à partir de la plateforme.

Même si les enseignants bénéficient du service gratuit, les cours organisés en visioconférence demandent la souscription d’un abonnement payant. Actuellement, une solution payante est destinée aux dirigeants des écoles.

Cette option propose une interaction entre les divers parents d’élèves sous leur gestion.

Les autres initiatives de Klassroom

Klassroom est devenu un outil indispensable pour 50 000 classes en France. Dans un futur proche, la jeune pousse veut s’ouvrir à l’international.

En effet, l’outil est déjà présent dans 35 pays. Les Etats-Unis constituent le deuxième marché de Klassroom.

Plusieurs exercices inédits sont prévus pour la rentrée. Retrouvez plus d’actions ici.

Crédit Photo : pmfg.fr & lesechos.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.