La jeune pousse Nahibu continue sur sa lancée pour la démocratisation du test du microbiote intestinal. Je vous livre les avancées de cette start-up française.

Une opération financière importante

Afin d’optimiser les démarches commerciales, Nahibu a effectué une levée de fonds de 1,2 millions d’euros en 2020. Plusieurs investisseurs privés ont apporté leur contribution à raison de 500 000 euros.

Il faut citer également les apports provenant de fonds bancaires et l’appui de Bpi France. En 2021, le co-fondateur de Nahibu via Pierre Cressard annonce une levée de fonds de 1,2 millions d’euros auprès de banques, d’Ava Capital ainsi que des business angels.

Ces derniers sont issus du secteur de l’agroalimentaire, de la recherche métagénomique et nutritionnelle.

A propos de Nahibu

Créée en 2017, Nahibu est basé à Rennes. Son but premier est de rendre plus accessible les analyses du microbiote intestinal.

Afin d’y parvenir, Nahibu a initié un kit qui autorise l’obtention d’une analyse de haute définition et des recommandations de nutrition.

Les canaux de distribution en question

Nahibu a débuté avec la vente directe sur Internet. En 2021, l’enseigne table sur un second canal de distribution à travers les pharmacies.

A la mi-2021, un partenariat avec un laboratoire français de renom international a eu lieu. D’ici la fin 2022, la présence des kits dans 500 pharmacies est l’objectif avoué.

L’évolution de la plateforme web

Plusieurs nouvelles fonctionnalités sont ajoutées sur la plateforme web consacrée à la synthèse des résultats. De plus, l’expérience utilisateur gagne en diversité.

Fidèle à sa logique de prescription, la jeune pousse a installé un réseau de professionnels affiliés. Il s’agit de naturopathes, de diététiciens, de nutritionnistes.

Ces professionnels peuvent proposer à partir du site web des consultations de suivi.

Les projets en cours

Dans un proche avenir, unepossible prise en charge de l’analyse du microbiote est envisageable par le biais de plusieurs mutuelles. Actuellement, le coût d’une analyse est de 219 euros.

Plusieurs pays francophones et le Canada ont permis la réalisation de 20 % des ventes. De plus, la plateforme est aussi accessible en anglais.

Quelques contacts sont pris avec des distributeurs pour améliorer le développement à l’export. Nahibu a atteint une taille critique.

Ainsi, la start-up veut lancer des programmes de recherches tout en prenant appui sur le renfort de compétences futur en termes de data-sciences. L’analyse du microbiote est l’exploration de la flore intestinale.

Il s’agit d’un état des lieux pour identifier les bactéries et les populations défectueuses. Retrouvez d’autres projets ici.

Crédit Photo : blog.nahibu.com & biosavor.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.